Pourquoi les marchés financiers fluctuent-ils tous de la même manière ? [rediffusion]

18 août 2014

Une rediffusion qui date un peu, mais sur un sujet intriguant : les fluctuations des marchés financiers !

Il y a quelques jours le prix 2011 du « Meilleur jeune économiste français » a été décerné à Xavier Gabaix, qui travaille et enseigne à l’Université de New-York. En collaboration avec des physiciens, il s’est notamment penché sur la question des fluctuations des marchés financiers, et a proposé un modèle pour tenter d’expliquer l’universalité de ces fluctuations.

Les fluctuations du CAC40

On le sait bien, les marchés financiers fluctuent, et ce de manière apparemment imprévisible. Mais en analysant un historique de ces fluctuations, on peut observer des choses intéressantes, notamment mesurer la probabilité d’apparition des évènements extrêmes que sont les fortes hausses ou fortes baisses.

Prenons notre bon vieux CAC40, et regardons son historique depuis une vingtaine d’années (ci-contre). On va s’intéresser à ses fluctuations d’un jour sur l’autre, exprimées en pourcentage. Vous savez ce chiffre que nous annonce le présentateur à la fin du journal télé « La bourse de Paris a clôturé en baisse de 2.12% ». Lire la suite »


L’impact de Google sur nos capacités de mémoire [rediffusion]

4 août 2014

Comme promis, je profite de l’été pour vous caser quelques rediffusions de vieux billets. En voici un datant d’il y a 3 ans, et qui nous explique en quoi Google nous rend plus mauvais à mémoriser…

A l’ère d’Internet, on peut se demander à quoi sert encore notre mémoire, puisque quelques clics suffisent à retrouver à peu près n’importe quelle information. A partir d’expériences contrôlées, des chercheurs américains ont justement pu montrer comment les technologies de l’information modifient notre processus de mémorisation.

Si les résultats sont relativement convenus, l’une de ces expériences m’a paru particulièrement intéressante. Lire la suite »


Vos opinions politiques sont-elles inscrites dans vos gènes ?

19 mai 2014

vote_300Cette semaine vont avoir lieu les élections européennes. De jeudi à dimanche, les électeurs des différents pays membres de l’Union vont devoir se prononcer pour leurs candidats préférés.

Comme pour toute élection, ne doutons pas que cela va causer politique dans les chaumières, et débattre ferme dans les dîners en famille ou entre amis.

Mais au fait, êtes-vous vraiment sûrs que vous avez vraiment choisi vos opinions politiques ? Car en plus de l’influence avérée de notre environnement familial, depuis quelques années on soupçonne de plus en plus que nos opinions politiques puissent aussi dépendre de notre héritage génétique. Lire la suite »


Les homophobes sont-ils des homosexuels refoulés ?

21 avril 2014

putin_rainbowC’est une idée que j’ai déjà entendue de nombreuses fois, et notamment à l’occasion des débats en France sur le « mariage pour tous » :

« Selon une étude américaine récente, les homophobes ne seraient finalement que des homosexuels refoulés. »

Comme à mon habitude, j’ai voulu aller voir de près en quoi consistait cette fameuse étude.

Première observation : si elle est bien américaine, elle n’est pas récente puisqu’elle date de 1996. L’expérience et ses résultats sont assez drôles et inattendus, mais à prendre avec quelques réserves. C’est d’ailleurs une bonne occasion de s’interroger sur les limitations des études expérimentales en sciences sociales. Lire la suite »


Être sain d’esprit chez les fous : l’expérience de Rosenhan

17 mars 2014

asile_300Les psychiatres sont-ils vraiment capables de différencier à coup sûr les gens sains d’esprit de ceux atteints de maladies mentales ? C’est en se posant cette question que le psychologue américain David Rosenhan a imaginé une expérience très dérangeante, et aux résultats forcément controversés.

Il a tout simplement envoyé des gens sains d’esprit à l’hôpital psychiatrique, dans le but de voir si les psychiatres sauraient repérer ces faux malades. Et les résultats font froid dans le dos. Lire la suite »


L’effet Pygmalion

10 février 2014

enseignantLes enfants des milieux défavorisés réussissent moins bien que les autres à l’école : c’est à la fois un lieu commun et une triste réalité. Les raisons en sont multiples, et abondamment discutées depuis longtemps; mais dans les années 60, un psychologue américain a proposé une nouvelle hypothèse déconcertante.

Si certains enfants défavorisés finissent en échec scolaire, c’est peut-être à cause des préjugés – mêmes inconscients – de leurs enseignants. En considérant par avance que ces enfants seront en difficulté, ils contribueraient à provoquer ces difficultés. Une sorte de prophétie auto-réalisatrice, mais qu’il est possible de retourner au profit de l’enfant. Lire la suite »


La langue que l’on parle influe-t-elle sur notre manière de penser ?

6 janvier 2014

merci_300Au milieu du XVIème siècle, l’empereur Charles Quint régnait sur un immense territoire allant de l’Espagne au Saint-Empire Romain Germanique, en passant par le Sud de l’Italie, l’Autriche, la Bourgogne et les Pays-Bas. Polyglotte reconnu, il aurait un jour déclaré :

«  Je parle français à mes diplomates, italien à mes maîtresses, espagnol à Dieu et allemand à mon cheval ».

Derrière cette citation – probablement apocryphe – se cache l’idée que des langues seraient mieux adaptées que d’autres à certains domaines de la pensée. On entend d’ailleurs souvent que le français est bon pour le raisonnement mathématique, ou l’allemand pour philosopher.

Mais qu’en est-il scientifiquement parlant ? Peut-on prouver que la langue que l’on parle influe sur notre manière de penser ? Lire la suite »


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 172 autres abonnés