Des infrarouges dans son jardin

L’an dernier, Ariane 5 a mis sur orbite un nouveau téléscope spatial dont la mission principale sera d’observer les étoiles et les galaxies dans le domaine du rayonnement infrarouge. Ce téléscope a été nommé d’après l’astronome allemand William Herschel à qui l’on doit justement la découverte des infrarouges en 1800.

D’ailleurs, vous, vous sauriez prouver que les infrarouges existent ? L’expérience qui a permis à Herschel de découvrir ce rayonnement invisible est très jolie, très simple, et chacun peut essayer de la reproduire dans son jardin.

Pour réaliser cette expérience, Herschel a créé un arc-en-ciel et a placé des thermomètres dans les différentes zones de couleur : il a alors constaté que la température augmentait légèrement dans la lumière violette, un peu plus dans le vert, et de plus en plus au fur et à mesure qu’il allait vers le rouge.

Et en plaçant son thermomètre au delà du rouge — oh surprise — il découvrit que la température y était encore plus élevée ! Cette découverte montrait qu’il existait  un rayonnement  capable de réchauffer le thermomètre, même au delà du rouge (voir ci-contre).

On comprend bien le résultat de cette expérience quand on regarde la distribution de l’énergie émise par le soleil dans les différentes longueurs d’ondes, c’est à dire celle d’un corps noir à environ 5800 K.spectre solaire 600

Bien que le maximum d’énergie émise soit pour une longueur d’onde visible proche du vert, une part significative de cette énergie est émise dans l’infrarouge ! Et c’est cette énergie qu’Herschel a su mettre en évidence, dans cette manip que je trouve personnellement très jolie !

D’ailleurs si vous voulez la refaire, vous n’aurez besoin que d’une boite, d’un prisme, de quelques thermomètres et bien sûr d’un beau soleil !

Crédits

3 réflexions sur “Des infrarouges dans son jardin

  1. Pingback: Le bottom 5 de 2010 « Science étonnante

  2. Pingback: La chimie de l’été indien | Science étonnante

  3. D’après la distribution d’énergie du corps noir présentée va en contradiction avec la constatation que le température du thermomètre augmente de + en + en allant vers le rouge, non ? Une explication ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s