Quel est le plus grand nombre possible utile ?

3676227162_1b14e6f699_zLes grands nombres nous fascinent, et ce depuis le plus jeune âge. Qui, enfant, n’a pas joué au jeu de celui qui dira le nombre le plus grand ? Grâce à l’imagination des mathématiciens, il est assez facile d’écrire des nombres absolument gigantesques, mais cela sert-il vraiment à quelque chose ? Y a-t-il des situations où l’on ait besoin de nombres vraiment gigantesques ?

Nous allons voir que dans la Nature, pas tant que ça. Mais dans les démonstrations mathématiques, oui ! Partons donc à la chasse au plus grand nombre utile à ce jour. Lire la suite

Les homophobes sont-ils des homosexuels refoulés ?

putin_rainbowC’est une idée que j’ai déjà entendue de nombreuses fois, et notamment à l’occasion des débats en France sur le « mariage pour tous » :

« Selon une étude américaine récente, les homophobes ne seraient finalement que des homosexuels refoulés. »

Comme à mon habitude, j’ai voulu aller voir de près en quoi consistait cette fameuse étude.

Première observation : si elle est bien américaine, elle n’est pas récente puisqu’elle date de 1996. L’expérience et ses résultats sont assez drôles et inattendus, mais à prendre avec quelques réserves. C’est d’ailleurs une bonne occasion de s’interroger sur les limitations des études expérimentales en sciences sociales. Lire la suite

Crise énergétique ? Mais non, crise entropique !

petrole_300Nous vivons en ce moment une crise énergétique. Chaque jour on entend qu’il faut économiser l’énergie, que nos ressources d’énergie s’épuisent, ou qu’il faut trouver de nouveaux moyens d’en produire.

Et pourtant dans le même temps, en cours de physique, on apprend que l’énergie se conserve : elle ne peut être ni créée, ni détruite. N’y a-t-il pas là une contradiction ? Pourquoi nous parle-t-on d’économiser l’énergie, si l’énergie se conserve ?

Pour comprendre cet apparent paradoxe, il faut faire appel à cette étrange notion qu’est l’entropie. Et nous allons voir que ce que nous appelons communément la crise énergétique est en réalité une crise entropique !

Lire la suite

La sélection sexuelle et ses excès : pourquoi n’y a-t-il pas que des super-mâles ?

lion_300La sélection sexuelle, c’est l’idée que la nature favorise ceux qui se reproduisent le plus, et le mieux. Il s’agit d’un des mécanismes de la sélection naturelle, qui explique certaines évolutions des espèces, comme le fait que les mâles et les femelles ont des apparences physiques différentes chez de nombreux animaux.

Nous allons voir que la sélection sexuelle pousse aussi parfois à certains excès, et pose quelques paradoxes : si ce sont les plus forts et les plus beaux qui réussissent le mieux, pourquoi les mâles ne sont-ils pas tous des Apollons super-balèzes ?

Lire la suite