Une anthologie des blogs de science, et un débat « Blogs de science & journalisme scientifique »

couvertureOyez oyez , braves gens et gentes dames ! L’anthologie 2014 « Les meilleurs blogues de science en français » est parue !

Comme l’an dernier, j’ai la chance d’avoir été retenu pour cette édition, grâce à mon billet sur le paradoxe de Simpson. Et avec les honneurs en plus, puisque mon texte a été élu « Coup de coeur » de cette année par un jury composé de plein de gens biens. Cette distinction a été pour moi l’occasion de m’interroger sur ma pratique du blog, en résonance avec un débat qui a agité la blogosphère scientifique ces derniers mois.

L’anthologie « Les meilleurs blogues de science en français »

Ainsi pour la deuxième année, les canadiens de l’Agence Science Presse se sont attelés avec courage à la lourde tâche de diriger la parution de cette anthologie. Elle est disponible aux Éditions Multimondes, dans un format papier ou électronique (et aussi Kindle).

Cette année, 155 auteurs ont soumis 280 textes, et après une rude sélection le jury en a retenu seulement 52. On y retrouve des blogueurs français, québécois, suisses, belges, mais aussi du Burkina-Fasso. Pour ceux qui ont eu en main l’édition précédente, une grosse évolution dans celle-ci : l’apparition des dessins, schémas, photos et autres figures ! Cela apporte bien sûr un vrai plus, en rendant l’ensemble encore plus vivant.

Côté sciences « dures », je connaissais déjà pas mal des billets sélectionnés (dont beaucoup de mes collègues du C@fé des sciences), mais on trouve également cette année plusieurs textes traitant des sciences sociales (très bien représentées sur la blogosphère grâce à la plate-forme Hypotheses.org).

Enfin on retrouve à la fin du livre un annuaire qui regroupe l’ensemble des adresses des blogs ayant soumis des textes, ce qui permet aussi de donner une visibilité à ceux qui n’ont pas été retenus pour cette édition !

Le coup de cœur 2014

Comme l’an dernier, le jury a désigné parmi les 52 textes retenus un « coup de coeur ». L’an dernier, c’est mon collègue du C@fé des Sciences « Homo Fabulus » qui l’avait eu pour son excellente série de 3 billets « L’homme est-il un polygame refoulé ? ».

Et donc, ô joie, cette année c’est moi qui ait été choisi ! Le jury a semble-t-il particulièrement apprécié mon billet sur le paradoxe de Simpson démontrant (je cite) « qu’il est possible de présenter un concept mathématique sans faire peur au lecteur ».

Cela va sans dire que je ne m’y attendais pas ! En fait je ne pensais même pas figurer dans les auteurs retenus pour le livre. Avec 280 textes soumis pour 52 sélectionnés, les probabilités n’étaient bien sûr pas en ma faveur. Mais surtout, je pensais que mes textes ne seraient pas considérés comme suffisamment « bloguesques ».

En effet parmi les critères de sélection évoqués, il y avait (je cite un membre du jury)

« la touche blog » : on veut sentir l’auteur qui écrit, le regard et la personnalité du blogueur, le pas de côté caractéristique des blogs… pour que ce soit bien une anthologie de billets de blogs et pas de textes sur la science quelconques

Clairement en lisant cela, je me suis dit que c’était cuit pour moi. D’une certaine manière, j’ai souvent considéré que « Science étonnante » n’était pas vraiment un blog. Je ne sais pas s’il y a une définition qui fait consensus, mais il me semble que deux caractéristiques essentielles d’un blog (tous domaines confondus) sont le côté « temporel » (on parle de choses du moment) et le côté « personnel » (on donne son avis). Si vous êtes un(e) habitué(e) de ces pages, vous savez que ça n’est pas en général ce que je fais.

Je donne rarement mon avis, et je parle de thèmes scientifiques sans qu’il y ait nécessairement un rapport avec l’actualité du moment (bien que cela arrive régulièrement). Rassurez-vous, je n’ai pas l’intention de changer ! Mais je me dis souvent que ce que je fais, ça n’est pas tellement un blog mais plutôt du Wikipédia un peu enrobé. (Ou plutôt du « Tout l’Univers », pour ceux qui ont eu la chance de connaître cette merveilleuse encyclopédie papier, qui organisait ses entrées par petits dossiers sous une forme « magazine » plutôt que par ordre alphabétique).

Tout ça m’amène à vous dire un petit mot d’un débat qui a agité il y a quelques temps les colonnes des différents acteurs de la blogosphère scientifique francophone.

Blogs de science et journalisme scientifique

Il y a quelques mois, Pierre Barthélémy qui anime le célèbre blog « Passeur de Sciences » a annoncé que LeMonde.fr augmentait son offre en matière de blogs scientifiques. C’est bien sûr une excellente nouvelle, dans la mesure où nous savons que dans les grands médias français, la science est souvent la 9ème roue du carrosse. Néanmoins le blogueur Tom Roud a noté à cette occasion que les nouveaux blogs sélectionnés par Pierre n’étaient pas des blogs « de scientifiques ». Une autre remarque différente mais reliée est venu de Marc Robinson-Rechavi, qui a souligné l’absence d’une vraie blogosphère scientifique faisant notamment le lien entre les blogs des grands médias et ceux qui officient dans les labos.

Il s’en est suivi une discussion animée entre les blogueurs et quelques acteurs des grands médias (P. Barthélémy pour Le Monde, S. Huet pour Libé, L. Allemand pour La Recherche etc.) Cette discussion a beaucoup tourné autour du hiatus réel ou supposé existant entre les journalistes scientifiques et le reste des blogueurs, notamment les blogueurs qui sont scientifiques de profession. La discussion est restée très constructive, et a globalement su éviter l’écueil du mélange mépris/jalousie que chacun des deux camps aurait pu adresser à l’autre.

Vous allez me dire : en parlant de « camps » j’entérine moi-même le hiatus entre les deux communautés ! C’est malheureusement pour moi ce qui ressort de cette discussion. Ce sentiment a été renforcé par une info donnée par Pierre Barthélémy au sujet de la sélection de ces nouveaux blogueurs du Monde.fr. Pierre a en effet déclaré qu’il avait eu du mal à trouver des candidats. J’imagine que – comme moi – beaucoup de blogueurs ont du s’étrangler en lisant ça et en pensant jalousement « Et moi, alors ?!??!! ».

Pierre a ensuite précisé (ici) les critères qu’il a utilisé pour sa recherche de nouveaux blogueurs :

vous allez sans doute me trouver sévère mais si je dis que j’ai du mal à trouver des chercheurs qui bloguent a/ très régulièrement (au moins une ou deux fois par semaine) b/ en français et sans fautes c/ avec un excellent niveau de vulgarisation (donc sans s’adresser en jargon aux happy few) et d/ sur l’actualité, c’est parce que cela correspond à la réalité

Effectivement les critères disqualifient la plupart des chercheurs-blogueurs, notamment le premier point qui précise qu’il faut produire 2 billets par semaine (l’exigence vient du Monde.fr, pas de Pierre Barthélémy). Vu le travail nécessaire à la production d’un billet de qualité (= plusieurs heures), une telle exigence limite de fait le champ des candidats possibles : ce seront forcément des journalistes !

Est-ce vraiment grave ? Comme le souligne Tom Roud, cela signifie que les blogs de science sur les grands médias ne donneront pas une vision de la science « vue de l’intérieure ». Marc pour sa part regrette que les blogs des grands médias n’aient pas le réflexe de faire des liens vers les autres blogs.

Bref, on semble rester sur l’idée de deux mondes un peu cloisonnés; mais heureusement des contre-exemples existent comme ce que fait le Guardian en Grande-Bretagne et Scientific American aux US. Il se peut aussi que la nouvelle plateforme Scilogs de Pour la science fasse un peu bouger les lignes.

(Voir aussi le billet d’Arthur Charpentier sur le sujet, ainsi que celui de Pascal Lapointe de l’Agence Science Presse)

Et moi et moi et moi ?

En ce qui me concerne, vous l’aurez compris, les choses sont claires : je n’ai ni les compétences, ni la formation, ni l’envie de devenir journaliste scientifique. Comme je le disais au début, ma volonté de traiter des sujets intemporels plutôt que d’actualité me disqualifie de toute façon pour l’exercice.

En revanche, tout cela pourrait fort bien s’accorder avec l’idée d’écrire un livre de vulgarisation scientifique…or il se trouve que j’ai été contacté il y a peu par un éditeur renommé, et que cette idée fait son chemin ! Cela prendra un peu de temps mais je vous tiendrai au courant si les choses aboutissent…

Une conséquence de ceci, c’est qu’il est probable que je réduise un peu mon rythme de publication pour trouver le temps de me lancer dans cette nouvelle aventure. En particulier, je ferai peut-être durer la trêve estivale un peu plus longtemps que d’habitude, et comme à la radio, je vous servirai plusieurs rediffusions dans les deux mois à venir.

Très bel été à tous, et n’oubliez pas d’emporter l’anthologie des meilleurs blog(ue)s de science à la plage !

12 réflexions sur “Une anthologie des blogs de science, et un débat « Blogs de science & journalisme scientifique »

  1. Mes félicitations pour votre nomination et surtout votre prix gagné ! Du point de vue d’un lecteur (même si je suis déjà dans la science), votre travail est d’excellente qualité, la compréhension excellente et la lecture agréable. Cette attribution finalement ne m’étonne pas beaucoup.

    Concernant ce fameux hiatus, c’est vrai que la sphère des blogueurs et celle des journalistiques n’ont jamais fonctionné sur les mêmes rythmes, certainement aussi pas sur les mêmes exigences surtout vu la diversité des approches des blogueurs. Mais je partage votre optimisme sur une prochaine réunion.

    On a hâte de voir ce que donnera cette petite idée de livre de vulgarisation et de vous retrouver après cette pause estivale bien méritée. Profitez-en bien.

  2. Pourquoi le Monde ne confie-t-il pas un blog à plusieurs chercheurs ? Cela résoudra le problème de fréquence de publication.

  3. Surtout ne changez pas de style ! Vos billets sont tjrs appréciés tant par leur clarté, la variété des sujets, et leur périodicité mesurée ( On comprend bien que pr produire une info de cette qualité il faut du travail et du temps ). Que vs ayez été primé ne m’étonne pas mais en tous cas : Bravo!

  4. Ecrire un bon article de vulgarisation scientifique, c’est difficile, et ça demande beaucoup de talent, qu’on soit journaliste ou scientifique de profession.

    Du talent vous en avez énormément. Si vous ne rentrez pas dans les contraintes du Monde, tant pis pour eux, mais surtout ne changez rien à votre style ! Votre blog est génial.

  5. Bravo David! Premièrement pour ta nomination et ton prix, et deuxièmement pour ta décision (c’en est une, n’est-ce pas?). J’allais justement te suggérer d’écrire un bouquin, dont je serai très certainement l’un des premiers lecteurs.
    Ne change rien à ton style que je trouve, malgré ce que tu sembles croire, très personnel. Et n’hésite pas si tu as besoin d’un cobaye (pour le livre j’entends…)

    A bientôt!

    PS : ah, « Tout l’Univers »… (soupir de nostalgie)

  6. Pingback: Une anthologie des blogs de science, et un d&ea...

  7. Pingback: Une anthologie des blogs de science, et un d&ea...

  8. Pingback: Une anthologie des blogs de science, et un d&ea...

  9. Pingback: Une anthologie des blogs de science, et un d&ea...

  10. Félicitation et merci a vous de me rendre lisible et clair des sujets qui me passionnent mais que j’appréhende difficilement car n’étant pas de formation scientifique. Si vous décidez d’écrire ce livre, j’achètes c’est sûr ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s