Glyphosate : le nouvel amiante ?

Cela fait maintenant de nombreuses semaines que la Commission Européenne peine à se mettre d’accord sur le renouvellement — ou pas — de l’autorisation du glyphosate, cet herbicide largement utilisé, et commercialisé depuis 1974 par Monsanto sous l’appellation Round-Up.

Les batailles d’influence font rage, expertises et contre-expertises se succèdent, et comme le soulignent plusieurs titres de presse, l’affaire ressemble de plus en plus à un précédent de sinistre mémoire : celui de l’amiante.

Dans les deux cas on retrouve les mêmes ingrédients :

  • Un produit massivement utilisé par des professionnels, qui se retrouvent de fait fortement exposés (les agriculteurs pour le glyphosate, et les ouvriers travaillant dans le secteur de l’amiante)
  • Un lobby industriel puissant ayant un intérêt financier considérable à ce que le produit ne soit pas interdit.
  • Des batailles d’influence concernant le caractère cancérigène des produits.

Le parallèle semble saisissant, non ? Alors pourquoi n’arrive-t-on pas à faire interdire le glyphosate ? Faisons une comparaison quantitative. Lire la suite

Le Cancer

Aujourd’hui une vidéo sur un sujet complexe, le cancer.

Comme vous l’avez remarqué, j’ai bénéficié pour cette vidéo de l’aide de l’institut Gustave Roussy. Si vous voulez plus d’information, vous en trouverez notamment sur la page de l’école des sciences du cancer, la structure de formation de l’institut.

Pour les chiffres concernant les incidences et la mortalité, je me suis basé sur le travail de synthèse de Catherine Hill accessible ici.

Enfin un grand merci à Raphaël qui m’a bénévolement proposé de réaliser cette vidéo, et ça change tout ! Vous pouvez aller admirer son travail sur son portfolio. Comme vous le verrez, il tourne d’habitude avec des gens beaucoup plus beaux que moi !

 

Modifier le génome avec CRISPR/Cas9 [Vidéo]

Une petite vidéo sur ce sujet qu’il me parait indispensable de faire connaitre au plus grand nombre…

Pour une fois, vous remarquerez que ça n’est pas un sujet que j’avais déjà traité sur le blog !

Je n’ai pas beaucoup de compléments à ajouter à la vidéo, à part un truc un peu étonnant que j’ai compris sur le tard, c’est que les palindromes…n’en sont pas ! Il m’a fallu retourner à la toute première publication de 1987 (voir [1]) pour m’en rendre compte, mais si j’ai bien compris on parle de séquence ayant en fait une symétrie « dyadique », c’est-à-dire que quand on les lit à l’envers, on retrouve ne retrouve pas les mêmes bases mais leurs complémentaires.

Par exemple puisque A et T sont complémentaires ainsi que C et G, la séquence

AGGCGCCT

possède une symétrie dyadique : les 4 premières bases (AGGC) sont complémentaires des 4 dernières lues à l’envers (TCCG). Comme les deux séquences sont complémentaires, leurs transcriptions ARN peuvent s’apparier pour former une sorte d’épingle à cheveux. Lire la suite

Montre-moi tes télomères, et je te dirai combien de temps tu vivras

vieilles mainsCertains charlatans prétendent pouvoir prédire le temps qu’il vous reste à vivre à partir de la longueur de votre « ligne de vie », juste en regardant la paume de votre main. Absurde bien sûr !

Et pourtant il y a au sein de nos cellules de petites structures appelées télomères, dont la longueur est liée à notre âge, et qui se raccourcissent au fur et à mesure de notre vieillissement.

Est-ce que l’on peut alors prédire notre espérance de vie à partir de la longueur des télomères ? Et est-ce que l’on pourrait carrément interrompre notre vieillissement en les rallongeant ?

Il y a de ça, mais ça n’est pas si simple… Lire la suite

Le paradoxe de Simpson

homer-simpsonNon, le paradoxe de Simpson ne tire pas son nom de Homer, mais de Edward Simpson, le statisticien qui l’a décrit pour la première fois en 1951. Il s’agit d’un de ces paradoxes mathématiques qui peut nous faire des noeuds à la tête, mais qui malheureusement est bien plus qu’une simple curiosité : bien comprendre ce paradoxe peut s’avérer essentiel pour prendre les bonnes décisions !

Alors si vous ne connaissez pas ce phénomène statistique très contre-intuitif, lisez la suite, et les bras devraient vous en tomber ! Lire la suite

Communiquer avec des patients végétatifs grâce à l’IRM

etat vegetatifL’état végétatif est un état physiologique encore très mal compris. Il se rencontre à la suite de traumatismes crâniens ou au sortir d’un coma. On peut le définir comme un état éveillé, mais sans aucune manifestation volontaire ou consciente.

Grâce à des techniques récentes d’IRM, on a pu se rendre compte que pour certains patients, l’état végétatif pouvait présenter une activité cérébrale qui se rapproche de celles d’un état de conscience minimale, voire même jusqu’à entamer un début de communication avec eux !

Ces découvertes vont peut être nous amener à devoir réviser la notion d’état végétatif. Lire la suite