Une stratégie infaillible au poker

19 janvier 2015

Poker_cards_and_chipsDepuis la défaite du champion du monde Gary Kasparov contre l’ordinateur Deep Blue en 1997, nous nous sommes habitués à ce que les machines soient définitivement plus fortes que les humains aux échecs. Bon après tout, les échecs, c’est rien que du pur raisonnement mathématique.

Mais le poker ? Ce jeu qui relève autant du calcul que de la psychologie, où il faut savoir entourlouper et bluffer, prendre des risques parfois, être prudent de temps en temps…un ordinateur battrait un champion du monde de poker ?

Eh bien les amis, sachez que la situation est encore bien pire que ça. Ce qui vient d’être annoncé il y a quelques jours, ça n’est pas qu’un ordinateur peut battre un humain, mais que cet ordinateur est capable de jouer une stratégie parfaite, et mathématiquement imbattable. Lire la suite »


Deux stratégies révolutionnaires en théorie des jeux (2/2)

9 juin 2014

monopolyLa semaine dernière, je vous ai raconté comment un petit malin avait réussi à hacker un jeu télé basé sur le principe du dilemme du prisonnier (ici). L’histoire était amusante mais difficilement généralisable.

Cette semaine, nous allons voir comment récemment, deux chercheurs ont véritablement réussi à hacker le dilemme du prisonnier, et ce d’une manière totalement inattendue [1].

Ils ont en effet mis en évidence des stratégies nouvelles aux résultats assez incroyables. Tellement incroyables d’ailleurs, que je n’y ai pas cru ! Et j’ai dû les programmer moi-même dans une rapide simulation pour me convaincre qu’elles marchaient vraiment comme annoncé. Lire la suite »


Deux stratégies révolutionnaires en théorie des jeux (1/2)

2 juin 2014

poker chipsLa théorie des jeux est un domaine des mathématiques qui étudie … les jeux ! Enfin certains types de jeux. Cette discipline a été inventée à l’origine non pas pour s’amuser, mais pour comprendre la manière dont des individus aux objectifs différents pouvaient se mettre à collaborer (ou pas).

On pensait depuis longtemps que l’on avait fait le tour des questions intéressantes concernant les jeux les plus simples, et que plus rien ne restait à découvrir. Eh bien ça n’est pas le cas !

Dans ce billet et le suivant, je vais vous parler de deux stratégies révolutionnaires pour « gagner » à ce jeu qu’on appelle le dilemme du prisonnier. La première est assez anecdotique et nous vient d’un jeu télévisé. La deuxième est beaucoup plus sérieuse et pourrait bien être en train de bouleverser le domaine. Lire la suite »


La neurobiologie de la confiance [rediffusion]

3 septembre 2012

Encore une rediffusion, la dernière de l’été 2012, après je m’y remets sérieusement !

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de la théorie des jeux, à travers l’exemple du dilemme du prisonnier. Et j’ai bien fait ! Car cela va me permettre d’aborder aujourd’hui un thème fascinant à l’interface entre biologie, sciences sociales et économie : la neurobiologie de la confiance envers les autres. Lire la suite »


Pierre-Feuille-Ciseaux chez les animaux

30 avril 2012

Dans notre vision traditionnelle de la compétition entre espèces, les forts dominent les faibles, les gros mangent les petits, les plus adaptés supplantent les moins adaptés. Nous raisonnons intuitivement comme s’il existait une hiérarchie stricte entre les espèces.

Et pourtant parfois, on peut avoir entre espèces des situations identiques à celle du jeu « Pierre-Feuille-Ciseaux » (ou Chifoumi), où la pierre bat les ciseaux, les ciseaux battent la feuille, mais la feuille bat la pierre. Il s’agit d’une hiérarchie cyclique, qui ne permet pas de désigner un vainqueur incontestable. On a Pierre > Ciseaux > Feuille > Pierre.

J’évoquais une situation analogue dans mon billet de la semaine dernière sur le paradoxe de Condorcet. Eh bien dans ce billet-ci, nous allons partir à la recherche de ces espèces qui jouent à « pierre-feuille-ciseaux » dans la nature, une situation qui semble d’ailleurs un facteur important de biodiversité ! Lire la suite »


Robert Axelrod et l’évolution de la coopération

31 octobre 2011

Pourquoi la coopération existe-t-elle ? Comment se fait-il que la plupart des hommes et certains animaux coopèrent entre eux, alors que la nature semble favoriser les comportements individualistes et égoïstes.

En 1981, pour essayer de répondre à cette question, un professeur en sciences politiques et un spécialiste en zoologie ont écrit un des papiers les plus étonnants qu’il m’ait été donné de lire. Lire la suite »


La neurobiologie de la confiance

12 novembre 2010

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de la théorie des jeux, à travers l’exemple du dilemme du prisonnier. Et j’ai bien fait ! Car cela va me permettre d’aborder aujourd’hui un thème fascinant à l’interface entre biologie, sciences sociales et économie : la neurobiologie de la confiance envers les autres.

Comment mesurer la confiance envers les autres ?

La notion de confiance est à la base de nombreuses interactions sociales, et les économistes du comportement ont mis au point une expérience pour permettre de l’étudier et de la quantifier. Dans cette expérience, appelé Jeu de l’Investissement, on fait participer deux joueurs : l’un est l’Investisseur, l’autre est le Dépositaire, et chacun reçoit initialement 10€.

L’Investisseur a alors le choix de confier tout ou partie de cette somme au Dépositaire. La somme confiée par l’Investisseur est triplée avant d’être donnée au Dépositaire. Puis le Dépositaire à son tour a le choix de redonner tout ou partie de cette somme à l’Investisseur. Le jeu ne dure qu’un seul tour. Lire la suite »


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 088 autres abonnés